Article France Soir du 24/10/08

Publié le par Groupe Renée Leprince pour Dany Leprince


Exclusif - L’étau se resserre autour de l’ex-épouse de Dany Leprince

Isabelle Horlans, le vendredi 24 octobre 2008 à 04:00





La commission de révision des condamnations pénales a fait entendre Yves Compain, l’oncle de Martine Leprince, qui s’était confié à un voisin policier. Il confirme ses accusations : il est « persuadé » que sa nièce « a trempé dans l’affaire » de Thorigné.

Dans son édition du 5 mars dernier, FranceSoir.fr révélait l’existence d’une lettre adressée, par un capitaine retraité, à la garde des Sceaux Rachida Dati. L’homme, tenaillé pendant trois ans entre son terrible secret et la crainte de représailles s’il s’en libérait, s’était enfin résolu à parler. Il venait de prendre connaissance de la contre-enquête de Roland Agret et Nicolas Poincaré, qui a justifié le réexamen du dossier par la commission de révision des condamnations pénales (*). Dans ce courrier, l’ancien policier rapportait l’échange qu’il avait eu avec son voisin, Yves Compain, oncle de Martine Leprince, ex-épouse de Dany, incarcéré depuis septembre 1994 pour le quadruple crime de Thorigné-sur-Dué qu’il jure n’avoir pas commis. La conversation, ce jour-là, avait trait à une histoire d’héritage qui restait en travers de la gorge d’Yves Compain. En colère, il s’était ainsi épanché : « De toute façon, je ne me laisserai pas faire ! S’il le faut, je parlerai, parce que je sais beaucoup de choses sur l’affaire de Thorigné-sur-Dué… Parce que c’est Martine qui a fait le coup ! » Retrouvant ses réflexes, l’ex-officier avait voulu en savoir plus, d’autant que l’oncle lui apparaissait ferme dans ses accusations, bien qu’embarrassé à l’idée de trahir la famille. Et surtout, avait-il précisé, son frère Bernard, père de Martine, l’avait prévenu : « Tu la fermes ! Si tu dis un mot, je te tue. » Sa peur, communiquée à son voisin, expliquait leur silence. Le policier s’en était tout de même ouvert à son ancienne hiérarchie, mais elle ne l’avait pas pris au sérieux.

source: www.francesoir.fr




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laetitia 28/10/2008 14:11

Il ne faudra jamais baisser les bras, et continuer de se battre. Un jour quelqu'un va parler et faire éclater cette triste vérité. Courage Dany, la vérité approche à grands pas.

Patrick 26/10/2008 15:00

allez! encore des éfforts, tous ensembles et unis avec Dany, la vérité sortira très bientôt.
ne lâchons rien.

sylvie 24/10/2008 15:17

Une bonne et fabuleuse nouvelle !!! Et si Dany était libre pour Nöel ? un merveilleux Nöel auprès des siens, je rêve ? non,j'anticipe...Bravo à messieurs AGRET et POINCARE, à Sophie et à Béatrice pour tout le travail accompli et déjà un fameux résultat