Annonce du 18 juin 2009

Publié le par Groupe Renée Leprince pour Dany Leprince


Dissolution du Groupe Renée Leprince :


Depuis 15 ans, avec des proches et des amis, nous nous sommes battus pour Dany  et à la mémoire de notre bien regrettée Renée, souvent avec des embûches.

Nous sommes des petites gens honnêtes qui avons fait de notre mieux, avec nos propres moyens.

Depuis plus d’un an, nous subissons des attaques terribles pour nous. Nous avons même été jusqu’à être accusés d’avoir manipulé la pauvre Renée pour lui soutirer de l’argent à propos d’une enquête à refaire…

C’est honteux mais ça fait mal.

En fait, nous nous sommes rendu compte que nous ne sommes pas à la hauteur pour nous défendre contre les mensonges, puisque nous ne le pratiquons pas.

 

Aujourd’hui, Dany est sur facebook, avec sa femme et « Les amis de Dany » qui ont constitué un Comité, pour refaire l’enquête et le faire libérer. Pour nous, c’est la relève et il est bien entouré.

Jusqu’à ce jour, nous vous avons donné les informations  dans la mesure où nous le pouvions. Aujourd’hui, il vous suffira de contacter « Les amis de Dany » qui se feront certainement un plaisir de vous renseigner.

 

Cela nous fait du bien de savoir que le relais est bien pris par des gens de volonté.

 

Le blog restera en place, mais inerte, le Groupe n’existe plus.

 

Roland Agret qui a tant fait,  que toute la famille ne remerciera jamais assez pour son enquête bénévole, qui a beaucoup donné en temps et en argent pendant des années, qui a beaucoup supporté d’insultes lui aussi, nous a adressé une lettre qu’il envoyait à tous ses amis.

Nous la produisons.

Dans l’affaire, il reste seulement à la disposition de ses amis, Maîtres Yves Baudelot et Jean-Denis Bredin.

 

En plus, comme nous, il en a marre de se monter à la télé pour cette affaire, et nous sommes persuadés que les amis de Dany le feront aussi bien, sinon mieux que nous.

 

Dany, son épouse, ses amis, prennent à présent bateau que nous leur cédons volontiers. Nous ne voulons pas faire double emploi et ne pas interférer sur leurs actions et celles de Béatrice.

Nous leur souhaitons de faire beaucoup mieux que nous et que Dany soit libéré au plus vite.

 

Notre décision n’est pas une simple démission, sous influence de qui que ce soit, sauf que nous avons été très peinés par la décision de Roland, qui en plus nous a dit que c’était la première fois qu’il s’arrêtait en route.

 

Comme nous, il est à bout et on le comprend.

Et en plus, Dany n’est pas seul.

 

 Nous embrassons tous ceux qui nous ont soutenus.                       

 

                                     Sophie Hémonnet

                               Pour le Groupe Renée Leprince

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article