La Commission des Révisions transmet à la Chambre criminelle et libère Dany le 8 juillet 2010…

Publié le par Groupe Renée Leprince

Décision extraordinaire et historique !

C’est la première fois que la Commission des Révisions prononce une transmission assortie d’une suspension de peine !

Depuis presque cinq ans, la Commission a travaillé sur les éléments que nous lui avions transmis, provoquant l’ordonnance d’un complément d’enquête. Ce qui déjà n’était pas mince dans le contexte d’une affaire criminelle aussi grave.

Fallait-il encore que ces éléments aient été estimés conséquents et inconnus par la Cour d’Assises de la Sarthe.

Nous sommes immensément heureux, puisque le Groupe Renée Leprince s’est battu pendant 15 ans et Action Justice avec Roland Agret pendant 6 ans pour participer à ce résultat.

Nous remercions également tous les médias qui ont porté cette affaire à l’opinion publique, parce que sans eux, sans le livre « Condamné à tort » de Nicolas Poincaré et Roland Agret, Dany serait toujours un anonyme qui purge sa peine à Poissy.

 

Nous avons du affronter pas mal de mauvaises marrées et autant de mauvais vents, mais aujourd’hui, seul le résultat nous importe et nous ne regrettons rien.

Avec Robert et Alain, père et frère de Dany, avec Roland et Marie-Jo, nous restons soudés par cette terrible bagarre, à plus forte raison qu’elle fait l’objet d’une pitoyable récupération par des gens avec lesquels, nous avons été dans l’obligation de prendre de la distance.

 

Dany va rejoindre le bordelais au plus vite, ce qui nous soulagera.

 

Nous remercions également le travail énorme de la Commission et des Avocats…

 

Quant à la réponse de la Chambre Criminelle …pour nous, elle ne laisse planer aucun doute quant à son issue…Et nous souhaitons que toute la vérité soit faite, en mémoire de Renée Leprince et de toutes les victimes.

 

Pour une bonne décision de Justice, c’en est une, qui donnera peut-être une leçon à tous les détracteurs de Dany qui, pendant des années, nous ont pourri la vie.

 

                                         Le Groupe Renée Leprince

Commenter cet article