toute la vérité sur l'enquête de Moreau (2)

Comme précédement dit dans un article de ce blog, Dany Leprince a déposé une plainte pour abus de confiance contre ce "fameux" Roger-Marc Moreau.

Depuis, nous apprenons qu'il créé un blog pour soit disant dire toute la Vérité sur L'Affaire Leprince.

En se revendiquant comme tel, pourquoi ne prend-il même pas nouvelle de la Famille? de Dany?

Roger-Marc Moreau a fait une dite contre-enquête aussi fantaisiste que sans le moindre intérêt.
Nous la tenons à disposition de tous.
Il a remis à Roland Agret, pour inclure dans son propre rapport, six auditions en tout et pour tout, dont deux comportent de graves inexactitudes. Quant aux autres...Cela fait autant dans la banalité que dans le ridicule.
En fait, il commence "son travail" le 9 juin 2005 à 16 heures 15 et le termine le lendemain à 18 heures 45, soit même pas deux jours, qui ont coûté 15 000 euros à la famille Leprince.
Une authentique arnaque, d'où la plainte portée contre lui par Dany Leprince.
Comme dans l'affaire Omar Raddad, la contre-enquête de monsieur Moreau est passée dans les pertes et profits judiciaires mais lui a servi en publicité mensongère.
Parce que dans l'affaire Dany Leprince, non seulement il n'a rien relancé du tout et il est le premier à le savoir, mais il s'en revendique malhonnêtement.
Par contre, il a encore bien bavardé devant les caméras !
Et aujourd'hui, dans son blog, il parle de "supercherie" concernant un témoignage, duquel la Commission des Révisions tranchera. Toujours est-il qu'elle n'aura pas à se prononcer sur les prouesses du détective dont les auditions affligeantes n'étaient, en plus, même pas valables juridiquement.
En fait, tout a été repris, les témoins principaux oubliés par Moreau retrouvés, sans compter l'énorme travail de terrain qui a été accompli depuis, cette fois pris en compte par la Commission.

Monsieur Moreau est un drôle de type, capable de s'inscrire sur une liste UMP à Sarcelles et dans les mêmes temps, s'inscrire en soutien au PS de Valence...(Pouir Sylvie Noachovitch à Sarcelles et Michèle Rivasi à Valence).

Quant à sa campagne de dénigrement dans l'affaire Leprince, nous nous demandons bien pour qui et pour quoi il roule en essayant d'atteindre des éléments importants pour la Révision.
Nous ne comptons pas entrer dans une polémique, nous restituons une bonne fois pour toute la vérité.
 
                                              Groupe Renée Leprince